HANDPAN: 5 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PAS

5 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PAS SUR LE HANDPAN

Si vous n’avez jamais entendu parler des bienfaits de la musique et de la méditation sur le stress et l’anxiété, le handpan mérite probablement la palme d’or des instruments de musique pouvant vous plonger dans une transe hypnotique méditative ! Voici 5 choses que vous devez absolument savoir sur cet instrument mystérieux.

  1. Il était une fois, la petite sirène

Le handpan est issu des multiples tentatives de Felix Rohner et de Sabina Schärer à reproduire un instrument de musique des Caraïbes nommé le steel drum qu’ils ont découvert en 1976. Cet instrument est inspiré des milliers de barils de pétrole laissés par les Marines sur les plages de Trinidad après la Seconde Guerre mondiale. Le fond en acier des barils a été transformé en instrument à percussion mélodieux. Un prodige, une merveille, un mystère de fabrication…et surtout, une fabuleuse musique qui nous donne envie d’écouter la chanson culte de la petite sirène « sous l’océan ».

  1. Combien de cerveaux cela prend-il pour créer le Hang ?

Le Handpan ou « Hang » qui signifie « main » en dialecte bernois, a vu le jour en 2000 en Suisse dans les ateliers de PanArt après 25 ans de recherche. Sa tonalité est plus profonde et douce ; une véritable musique de détente et de méditation. On vous laisse juger par vous-même!

Mais ces mélodies harmonieuses sont le fruit d’un travail de physiciens, d’ingénieurs et de métallurgistes qui ont tous collaboré à percer le mystère du principe de résonnance et de vibration.

5 CHOSES QUE VOUS NE SAVIEZ PAS SUR LE HANDPAN

  1. Pourquoi ça ressemble à une soucoupe volante

L’instrument est composé de deux coquilles en acier, et de 7 à 9 notes autour du centre du corps de l’instrument (le Helmholtz). Il s’agit de la note la plus grave de l’instrument, et en dessous de celui-ci se trouve une cavité (le GU) qui amplifie la résonance du corps. Le handpan se joue sur les cuisses, entre les genoux, le musicien peut ainsi modifier la sonorité en changeant de position. La finesse du handpan se trouve dans les calculs méticuleux pour parvenir à forger dans l’acier une courbe pouvant faire résonner le son contre les autres parois ; une acoustique unique pour une relaxation suprême.

  1. Sous l’emprise du Hang 

Lors de sa commercialisation, l’engouement a été si fort que l’atelier PanArt ne pouvait subvenir à la demande. Pour remédier à la situation, les deux créateurs suisses ont décidé de sélectionner eux-mêmes leurs adeptes. Une lettre de motivation devait être envoyée à l’atelier pour obtenir une entrevue. En 2014, PanArt Hang Manufacturing SA a cessé toute production, laissant bien des amateurs sur leur faim. «La construction d’un Hang n’est pas une production, mais une création, basée sur une pratique qui existe désormais depuis 35 ans » peut-on lire dans leur déclaration.

  1. L’élite musicale

Il existe seulement 5000 musiciens dans le monde qui possèdent un véritable handpan. Plusieurs contrefaçons sont désormais disponibles, mais les vrais Hang eux, sont rares. En effet, Sabina Schärer et Felix Rohnerdes ont fait un accord moral avec environ 3000 détenteurs du Hang qui se sont engagés à ne jamais vendre leur instrument.

Alors la fin de cet instrument mystérieux n’aura été que le merveilleux début d’une série de nouvelles mélodies qui s’ensuivent avec l’arrivée du Pang. Vous pouvez cependant toujours écouter la musique relaxante du handpan sur de multiples enregistrements en ligne, et pour une expérience immersive encore plus zen, assister aux performances envoûtantes du handpan au SKYSPA, question d’entretenir la nostalgie entourant cette création éphémère !